Publié dans Chronique, Coup de coeur

Une Seconde Chance

Résumé (Time 0_00_00;00)

Ce que j’en pense…

Tout d’abord, je tiens à remercier chaleureusement les éditions J’ai Lu pour m’avoir permis de découvrir ce roman de leur collection Feel Good.

Alors déjà, l’aspect visuel de ce bouquin, j’adore ! coloré et punchy, et rien qu’en le regardant, je trouve qu’on sent déjà le côté feel good. En plus il y a des petits rabats au niveau de la couverture, et j’avoue que c’est quelque chose qui me plait assez.

Alors voilà, je me retrouve avec ce petit bonbon entre les pattes, dont le résumé m’intrigue, mais en même temps j’ai un peu peur que ce soit du déjà-vu, bon allez, je me lance, on verra bien…

Et c’est vrai que c’est une histoire qui m’a peu surprise, mais en fait ce n’est pas très grave car l’écriture est d’une telle qualité, et le roman tellement addictif, que je l’ai dévoré en quelques heures ! Et je ne vous dit pas dans quel état il m’a laissée !

J’en suis ressortie complètement chamboulée, avec les larmes qui me montaient aux yeux et ce nœud dans le bide… Oui, même si le pitch est un peu réchauffé, il y a une telle émotion qui se dégage de ce livre que ça en fait un récit unique.

J’ai beaucoup aimé le personnage principal, Rachel, qui est crédible et pas gnan-gnan-guimauve (et ÇA c’est archi cool !), et toute sa petite bande d’amis, mais je suis quand même un peu déçue que certains de ces amis justement, ne soient pas plus présents et plus développés parce que c’est vrai qu’à part leurs noms, on ne sait pas grand chose sur eux. Même si je reconnais que ça n’aurait pas forcément été utile à l’histoire, en fait. 😛 

Bref, une histoire tendre, magnifique et émouvante, qui parle d’amour et d’amitié, et qui donne à l’héroïne une chance de pouvoir tout recommencer. Un livre que je vous conseille de tout coeur ! ❤

Sans titre 1

Publié dans Chronique

Et tu vis encore

Résumé (Time 0_00_00;00)

Ce que j’en pense…

Une couverture magnifique, un résumé des plus alléchants… qui ne tient malheureusement pas ses promesses !

En effet, si j’ai été hyper intriguée par ces plans A, B, et C, et ce qui les reliait aux personnages, je n’y ait pas retrouvé l’atmosphère angoissante, les meurtres, le suspense, encore moins les ruses et le côté thriller…

Pourtant, ce n’est pas que ce roman soit mauvais, il y a de bonnes idées, une réflexion sur les choix qu’on peut faire… Mais ce n’est juste pas du tout ce à quoi je m’attendais (quelque chose de beaucoup plus noir et plus sanglant…). A vrai dire, ce livre m’a plus fait penser à un contemporain avec un soupçon de huis-clos qu’à un thriller, mais bon, je ne suis pas là pour faire entrer tel ou tel livre dans des cases, ni poser des étiquettes, alors je vais vous expliquer un peu ce qui m’a déplu.

A mon sens, l’histoire est bonne, mais pas assez approfondie, tout va trop vite, et on a à peine le temps de faire connaissance avec les personnages ou de s’interroger sur ce fameux choix, que Pouf ! c’est déjà terminé. 

Et c’est vraiment dommage, parce que, comme dit plus haut, il y a un vrai potentiel, ça aurait pu donner quelque chose de terriblement addictif ! Le personnage de Vincent, par exemple, dégage une sacrée aura de noirceur, il a limite un profil de serial killer, et ça aurait pu être tellement magistral si un peu plus approfondi !

Ce que je trouve intéressant dans les thrillers/polars, c’est justement ce côté noir de l’être humain, ce côté qui est plus ou moins prononcé mais qu’au final on a tous en nous… ici tous les personnages sont un peu sombres et mystérieux, alors pourquoi ne pas avoir exploité cet aspect un peu plus ? XD

Voilà, il y a ça, et les références à Alice au Pays des Merveilles aussi, qui sont certes sympas, mais qui reviennent un peu trop souvent à mon goût… Au bout d’un moment c’est plus lourd qu’autre chose… 

En résumé, l’idée de base est bonne, les personnages sont intéressants, l’intrigue est crédible, c’est bien écrit, mais tout est trop rapide, je suis restée trop en surface, avec l’impression de seulement survoler le roman, et j’en suis ressortie un peu frustrée et déçue. Dommage car je trouve qu’il y a un vrai potentiel et je suis sure que si l’auteure approfondis tout ça, la prochaine fois, elle peut nous sortir un truc vraiment badass ! Affaire à suivre donc ! 😉 

Sans titre 1.jpg

Publié dans Challenges, Chronique

Chanson douce

Résumé (Time 0_00_00;00).png

Ce que j’en pense…

 J’ai lu ce livre dans le cadre du week-end à 1000 organisé par lilibouquine il y a quelques jours, parce que ça faisait un moment que j’avais envie de découvrir ce Prix Goncourt 2016 dont j’ai tant entendu parler.

On entre dans le vif du sujet dès les premières pages, et on se sent happé par ce drame effroyable, on veut tout de suite savoir ce qu’il s’est passé et comment les choses ont pu en arriver là…

Et c’est là que c’est vraiment extrêmement bien construit et manié d’une main de maître par Leïla Slimani, c’est qu’en ayant déjà connaissance du dénouement on devient un peu le complice de l’auteure, on cherche, on devient plus attentif et on voit, impuissants, tous ces petits signes qui ont mené la nounou à cette fin, tandis que les parents passent totalement à côté… Donc, gros gros kiff avec la forme et le style de ce récit !

Gros kiff également pour le contenu, puisque l’auteure y fait preuve d’une véritable profondeur psychologique. En effet, en nous racontant cette relation étrange, un peu malsaine, entre le couple et la nounou, elle nous parle dans ce texte du mal-être et de la souffrance psychologique des gens, qu’on ne voit pas forcément, du fait qu’on puisse vivre aux côtés d’une personne sans vraiment la connaître, de la dépendance affective, des différences sociales, des relations patron/employé et des limites à fixer dans ce domaine…

Le seul petit point qui m’a un peu déçue au final, et qui fait que ça n’a pas été un coup de cœur pour moi, c’est de ne pas avoir eu de véritable réponse à mon « pourquoi ? », et même si je pense que c’était volontaire de la part de l’auteure, c’est quelque chose qui m’a un peu manqué. Mais sinon, un roman brillant !

En bref, c’est un livre marquant et remarquable, que je n’ai pas pu lâcher, un genre de huis-clos avec une atmosphère oppressante, qui a réussi à me mettre mal à l’aise, et qui mérite amplement son prix Goncourt ! 😉 

Sans titre 1.jpg

wendendamille

Leïla Slimani à La Grande Librairie

Publié dans Bla Bla Blog, Salons/Rencontres

Saint-Maur en Poche : infos pratiques et programme !

Hello hello les licornes !!

Je vous retrouve aujourd’hui à J-1 du Saint-Maur en Poche (plus qu’un jour, yeaaaaye !!) pour vous faire un petit récap autour de ce salon.

Oui, je sais, je n’arrête pas de vous en parler en long, en large et en travers sur les réseaux sociaux, mais c’est parce que ce salon vaut vraiment le coup et je l’attends chaque année avec impatience !

cropped-sitesmp

Et pour passer un bon salon et être sûr de ne rencontrer aucun pépin, même si de pépins au Saint-Maur en poche il n’y en a point, je vous donne ci-dessous les infos pratiques. 😀

Le salon se déroulera donc les 18 et 19 juin mais attention cette année il change de lieu ! Il se tiendra désormais sur la Place des Marronniers, toujours à Saint-Maur-des-Fossés dans le 94.

Je vous vois déjà venir avec vos « Oh Saint-Maur c’est loin… » !

Je vous en prie, pas de ça entre nous !

Pour y arriver, il vous suffit de prendre le RER A et de descendre à Parc de Saint-Maur, où soit vous vous rendez au salon à pieds, soit vous empruntez le service de navettes mis en place par le salon.

Vous pouvez également continuer sur le RER A jusqu’à Saint-Maur / Créteil, et prendre le bus 306 jusqu’à l’arrêt Les Marronniers.

Vous voyez, c’est facile ! 😉 

data=RfCSdfNZ0LFPrHSm0ublXdzhdrDFhtmHhN1u-gM,-olTqJ0ToMZlsjTQc6WY92iTCyxGOCs8p-y0Y5z61Rfsi23QfANsfFAiHOYXknqZe60OCcM8QIAUlAiS2vHNbkCG2X81Kdl0SGLaXGDdqmAClh2fZpAAD4XFIGC7pbWjQqqlEnNJrtqjvn0K2vD_HesZdf9pg_-RJ7hBxfNw5GXBrfP7z

Au niveau des horaires, le salon se déroulera dans la joie et la bonne humeur le samedi de 10h à 19h, et le dimanche de 10h à 18h.

Vous ne voulez pas vous encombrer avec un sandwich un peu fade ? Pas de problème puisque le salon accueillera aussi de quoi vous sustenter ! Vous pourrez en effet y trouver un food truck, une crêperie, ainsi qu’un salon de thé.

En ce qui concerne le programme, plus de 200 auteurs seront présents, et pas des moindres ! Vous pouvez retrouver la liste ICI.

En plus de tout ça, deux scènes accueilleront les différentes interviews, dont le plateau des Déblogueurs où Athénaïs et moi-même auront l’immense chance et honneur de poser quelques questions à Valentin Musso et Nicolas Lebel le samedi à 18h15. J’en ai déjà mal au bide !

Retrouvez le programme des dédicaces et des interviews ICI.

Sachez également que pour l’occasion, la reine a fait le déplacement ! Si, si !

Vous pourrez même prendre un selfie avec elle samedi dès 12h30 devant la mairie.

Je vous laisse allez checker la page Facebook du salon pour plus d’infos à ce sujet. 😉

Mais je peux déjà vous dire qu’un concours de chapeaux sera organisé, donc n’hésitez pas à venir accessoirisés !

Et enfin, mon programme perso, eh bien je n’en ai pas vraiment, je pensais faire comme aux Imaginales, au feeling ! La technique avait bien marché là-bas, pas de prise de tête, pas de course pour les dédicaces, pour mieux profiter un max du salon ! ❤

Je déambulerais donc un peu au hasard parmi les auteurs, mais vous pourrez quand même essayer de me trouver autour des auteurs suivants : Claire Favan, Maud Mayeras, Olivier Norek, Nicolas Lebel, Ingrid Desjours, Jean-Christophe Grangé, Charlotte Bousquet, Olivier Gay, les CamHug…

Voilà, vous êtes fin prêts !! On se dit à demain ?? Mais si, vous venez, c’est obligé ! Vous ne regretterez pas le déplacement, vous verrez 😛 

Publié dans LinieBookClub

Avril :Voyage en chine !

Sans titre

Salut mes roudoudous, c’est encore moi !

Aujourd’hui, je vous retrouve à nouveau pour vous parler de mon projet de Book Club, et vous annoncer le titre qui sera lu au mois d’Avril.

Je sais que je m’y prends un peu en avance, mais je pense que je continuerais à poster, le 15 de chaque mois, le titre à lire pour le mois suivant. De sorte que, si vous n’avez pas le livre dans votre bibliothèque, mais que souhaitez l’acheter, vous n’aurez pas à vous précipiter (je sais comme c’est désagréable). D’autant plus si vous l’achetez dans une petite librairie (si vous avez la chance d’en avoir une près de chez vous), et qu’il faut commander le livre, ou que vous souhaitez le trouver en occasion, ça vous laissera un peu de temps. 😉

Autre précision : tous les livres que je vous proposerais de découvrir avec moi dans le cadre de ce Book Club seront des livres disponibles en français, et toujours sortis au format Poche ! Je ne souhaite léser personne, et je suis bien au courant que les livres ont un coût et que tout le monde n’a pas les moyens de s’offrir un livre à une vingtaine d’euros (moi la première !). 😛

J’essaierai également de rendre ce Book Club vivant, avec des animations, des meetings, des sondages, des concours… 😀

Aussi, n’hésitez pas à me faire part de vos impressions et de vos idées ! Le but de ce projet est avant tout la communication et le partage, je suis donc ouverte à toute suggestion ou remarque (même désagréable, du moment que c’est argumenté).

Il est maintenant temps de vous dévoiler le titre du livre que nous lirons en Avril ! Et c’est la Chine que nous visiterons, puisqu’il s’agit de Baguettes Chinoises, un récit contemporain écrit par Xinran et publié aux éditions Philippe Picquier, pour le grand format et le format poche. 

Baguettes chinoises_LinieBookClub1Sœurs Trois, Cinq et Six n’ont guère fait d’études, mais il y a une chose qu’on leur a apprise : leur mère est une ratée car elle n’a pas enfanté de fils, et elles-mêmes ne méritent qu’un numéro pour prénom. Les femmes, leur répète leur père, sont comme des baguettes : utilitaires et jetables. Les hommes, eux, sont les poutres solides qui soutiennent le toit d’une maison.

Mais quand les trois sœurs quittent leur foyer pour chercher du travail à Nankin, leurs yeux s’ouvrent sur un monde totalement nouveau : les buildings et les livres, le trafic automobile, la liberté de mœurs et la sophistication des habitants…

Trois, Cinq et Six vont faire la preuve de leur détermination et de leurs talents, et quand l’argent va arriver au village, leur père sera bien obligé de réviser sa vision du monde.

Si cette lecture vous intéresse, les inscriptions pour le Book Club d’Avril se font en commentaires, sous cet article. 

Sachez également qu’un hashtag sera dédié à ce Book Club : #liniebookclub (tout simplement !), que vous pouvez utiliser sur Twitter/Instagram/etc. afin de partager vos photos, commentaires, impressions… 😉

Publié dans Book to Movie, Chronique

Hors de moi

Résumé :

J’ai tout perdu, sauf la mémoire. Il m’a volé ma femme, mon travail et mon nom.

Je suis le seul à savoir qu’il n’est pas moi : j’en suis la preuve vivante.

Mais pour combien de temps ?

Et qui va me croire ?

Mon avis :

J’ai lu ce roman dans le cadre du French Read-a-thon : Summer Edition, marathon lecture organisé par Adrien de Rondoudou is happy et Anaïs de Fangirl Reader.

J’ai choisi ce livre pour le thème « livre qui a été ou sera adapté cinématographiquement », puisqu’il y a eu une adaptation sous le titre « Sans identité » (Unknown en VO) avec dans les rôles principaux Liam Neeson et Diane Kruger.

J’avais eu l’occasion de voir le film à la télé il y a quelques temps, et je l’avais beaucoup aimé, de par le sujet abordé, aussi quand j’ai su que c’était tiré d’un livre, j’ai voulu en savoir plus.

J’ai bien failli avoir un coup de cœur pour ce livre, qui traite d’un sujet qui m’intéresse beaucoup, à savoir l’identité !

En effet, le personnage principal, Martin Harris, se retrouve, après quelques jours de coma, dans une situation des plus étranges : venu en France avec sa femme, celle-ci dit ne pas le connaître. Pire, il semblerait qu’un autre homme ait pris sa place.

Il est persuadé d’être « lui », et tente de prouver que « l’autre » est un usurpateur, mais sans aucun papier, sans personne pour le reconnaître, c’est mission impossible. Comment prouver qui on est, quand tout le monde nie votre existence ?

Ce livre pose pas mal de questions sur l’usurpation d’identité, surtout dans ce cas précis où le protagoniste a reçu un choc à la tête et n’a plus aucun papier… Comment être sûr alors de son identité ? Comment être sûr qu’on n’est pas fou ? Comment savoir où se situe la vérité, est-ce que les autres nous mentent et dans quel but, à qui faire confiance… ?

Le sujet est très bien traité, très bien abordé et maîtrisé, l’histoire est plus qu’intéressante et bien écrite, elle nous transporte de  scènes d’action en scènes d’action, et le suspense dure jusqu’à la toute fin…

Fin qui lui a fait louper le coup de cœur de peu, car un peu trop rapide à mon goût… Elle est vraiment crédible et logique, et explique bien tout le roman, mais elle n’est développée que sur quelques pages, et ça m’a un peu donné cette impression de « tout ça pour ça ». C’est dommage, j’aurais bien aimé qu’elle soit un peu plus étoffée et plus consistante. 🙂

Mais bon, pour faire court, si l’identité est un sujet qui vous plaît, ou si vous êtes juste intrigués par le résumé alléchant de ce livre, n’hésitez pas à le découvrir, ça vaut le coup ! Un excellent bouquin, que je conseille les yeux fermés !

Didier VAN CAUWELAERT+infos

Citation :

Je ne ressens aucune gêne devant lui, aucun remords. Comme si le fait qu’on me refuse mon identité m’affranchissait de tous les scrupules, toutes les valeurs, toutes les règles que la société impose à l’individu pour l’enfermer dans son rôle. Je n’ai plus de limites, je n’ai plus de repères, je n’ai plus de sanctions. Puisqu’on ne me reconnaît plus. Puisqu’on ne veut plus me connaître.

Un mot sur l’adaptation :

Le film est un peu différent du livre, au niveau des lieux, de certains noms, de certains faits… mais l’esprit et la trame principale sont bien présents ! Une adaptation plutôt réussie, avec des acteurs qui n’ont plus à faire leurs preuves, et que j’ai pas mal appréciée ! 😀

Trailer :

Publié dans Chronique

Fangirl

Résumé :

Cath and Wren are identical twins and until recently they did absolutely everything together. Now they’re off to university and Wren’s decided she doesn’t want to be one half of a pair any more – she wants to dance, meet boys, go to parties and let loose. It’s not easy for Cath. She would rather bury herself in the fanfiction she writes where there’s romance far more intense than anything she’s experienced in real life.

Now Cath has to decide whether she’s ready to open her heart to new people and new experiences, and she’s realizing that there’s more to learn about love than she ever thought possible…

Résumé VF :

Cath et Wren sont des jumelles inséparables. Fans de Simon Snow, elles passent leur temps sur les forums consacrés à l’auteur. Mais la passion de Cath a tellement pris le pas sur sa vie que Wren lui annonce l’impensable : cette année, à la fac, elles feront chambre à part. L’une est prête à renoncer à ses rêves pour profiter dignement des joies de la vie estudiantine. L’autre est soudain projetée dans un univers hostile dans lequel tout le monde – ses profs, sa famille et sa colocataire – méprise la fan-fiction. C’est alors qu’elle tombe sous le charme d’un obsédé de la littérature…

Mon avis :

Ça y est, j’ai enfin lu ce livre dont tout le monde parle comme d’une référence ! (et qui commençait à prendre la poussière dans ma PAL 😛 ).

J’ai vraiment « vécu » cette lecture, au sens où j’ai adoré le personnage de Cath, je m’y suis beaucoup retrouvée et je m’y suis attachée !

Bien plus qu’à sa sœur jumelle Wren, qu’on ne voit pas énormément dans le livre au final… Elle a un caractère différent de celui de Cath et je n’ai pas vraiment accroché avec ce personnage, sa façon de penser, sa façon de suivre le mouvement ou la dernière mode comme un mouton suit le troupeau, sa relation à l’alcool, comme si une fête réussie se terminait toujours saoule, et son absence et son ‘je-m’en-foutisme » quand son père a besoin d’elle…

On peut peut-être reprocher à Cath de fuir la réalité pour se réfugier dans ses fan-fictions, mais au moins elle fait ce qu’elle aime vraiment, sans se soucier d’être ringarde ou pas.

C’est vrai qu’elle est très introvertie et a du mal à s’adapter à son nouvel environnement sans sa sœur, mais avec l’aide de ses nouveaux amis Levi et Reagan, elle ne s’en sort pas trop mal.

Levi et Reagan sont des personnages que j’ai carrément adoré !

Levi est toujours agréable et souriant, et il a le don de vous donner la pêche ! 

Quant à Reagan, au début, on ne sait pas trop si c’est du lard ou du cochon avec elle, mais au final on s’attache à elle.

En bref, voilà un livre qui aborde pas mal de sujets, tels que l’amitié, les relations familiales, la passion des livres et la fan-fiction, la changement, l’amour…. 

J’ai beaucoup aimé, mais ça n’a pas été le coup de cœur annoncé et espéré, notamment à cause des extraits de Simon Snow glissés entre chaque chapitre, trop nombreux à mon gout, et qui je trouve, nous coupent du récit… Et puis, personnellement, il m’a manqué une petite touche d’action…

Néanmoins, ça a été une lecture super agréable, et je comprends que les gens en fassent une référence ! Un livre que je conseille !

Rainbow rowell_Fangirl + infos

Book Trailer :