Publié dans Challenges, Chronique, Coup de coeur, Salons/Rencontres

Le Bibliomancien

Résumé (Time 0_00_00;00).png

Ce que j’en pense…

Jusqu’à il y a quelques semaines, ce livre faisait partie des oubliés de ma wishlist. Un livre qui m’avait l’air pas mal, que j’ai noté pour plus tard, pensant y revenir rapidement, et puis le temps a passé, et j’ai un peu oublié…

Et puis il y a eu les Imaginales, et une certaine conférence à laquelle Jim C. Hines participait, et il faut dire que cet auteur est tellement excellent, tellement drôle, et tellement geek, et qu’il nous a tellement bien vendu son livre, qu’à la fin de la conférence à peu près toute la salle est partie faire la queue pour l’acheter. D’ailleurs, j’en profite pour souligner le remarquable travail de traduction de Lionel Davoust, aussi bien durant les conférences des Imaginales que pour ce livre.

Parce que, oui, vous vous en doutez, si je fais cet article aujourd’hui c’est parce que je l’ai lu (adoré et approuvé !). ❤

J’ai vraiment eu l’impression que ce livre reflétait ce que j’ai pu apercevoir de la personnalité de l’auteur aux Imaginales, comme dit précédemment, de l’excellent, du drôle et du geek. Avec de l’action et de la magie en plus. Et des livres. Pleins de livres.

Ce premier tome est juste oufissimement génial !!!!

Et là, j’ai eu un gros gros bug, et je me suis dit « non mais c’est quoi ce bordel ? », pourquoi on en n’a pas plus entendu parler ? Pourquoi on nous survend des livres érotiques à tout va, alors qu’il y a des pépites comme ça au fond des rayons ? C’est un peu rageant quand même… Et damn, mais pourquoi l’ai-je oublié dans ma wishlist celui-là ??? Si j’avais su. 😛

Je pense que vous avez maintenant compris que ce livre est un coup de coeur ! ❤

J’ai tout aimé, les personnages, que ce soit Isaac et son côté geek, Lena, et surtout Titache, ils sont tous attachants, j’ai aimé l’écriture, l’humour, l’action, et les tonnes de références livresques, mais ce que j’ai vraiment adoré, c’est cet univers magique hyper bien construit et innovant.

C’est un roman réussi à 100% et qui vend du rêve pour les amateurs de lectures SFFF, et même de lectures tout court, car quel lecteur n’a jamais rêvé de plonger la main dans son roman favori pour en tirer un objet de cet univers qu’il aime tant ?!

En bref, c’est un premier tome réussi, avec des personnages attachants, un univers bien construit, et des supers références livresques. C’est drôle, c’est magique, c’est fun, et on s’éclate à le lire ! Un roman que je vous recommande chaudement ! Quand à moi, j’ai bien hâte de découvrir le tome 2 ! ❤ 

Sans titre 1

c2_orig
Cette lecture s’inscrit dans le challenge Littérature de l’Imaginaire

Pour vous mettre encore plus l’eau à la bouche :

 

Publié dans Challenges, Chronique

Marquer les ombres

Résumé (Time 0_00_00;00)Ce que j’en pense…

Je tiens à remercier les éditions Nathan pour leur confiance et pour m’avoir envoyé ce livre.

Je vous avoue en toute honnêteté que j’ai eu un peu de mal à le sortir de la pile et que je me suis fait violence justement parce que c’était un SP… Le fait est que je n’ai pas vraiment aimé la saga Divergente (ne me jetez pas de pierres hein ^^ »), en fait j’avais eu un gros coup de coeur pour le tome 1, mais j’avais été pas mal déçue par la suite… Et du coup, là, j’avais un peu peur de retrouver la même chose et de m’ennuyer ferme. D’autant plus que, rien qu’en lisant le résumé, on sent venir l’histoire d’amour gros comme une maison, et je m’attendais à quelque chose de gnangnan, de mielleux, de trop niais pour moi…

Et ben je dois vous dire que j’ai été TRÈS agréablement surprise par ce premier tome ! 😀 

Alors bon, j’ai eu un peu de mal au début, je trouve que les premiers chapitres sont un peu brouillons, un peu longs à se mettre en place, qu’on est un peu perdus dans ce nouvel univers et qu’on ne sait pas trop bien se situer, il faut le temps de comprendre quel est cet univers et comment il fonctionne, comprendre les différents rôles des personnages et leurs particularités, et j’ai trouvé que c’était amené de façon un peu maladroite. Je me dis que l’auteure n’a peut-être pas bien su comment démarrer… mais il faut vous accrocher, parce qu’elle se rattrape après !

Car une fois qu’on est immergé dans cet univers, il est difficile d’en sortir. Je n’ai pas réussi à lâcher le livre jusqu’à la fin, et encore je ne vous dit pas comment j’étais (je suis !) frustrée de ne pas avoir déjà la suite ! Dès que l’action est mise en place, l’histoire devient totalement addictive et tout s’accélère, il y a des rebondissements, des révélations, les personnages évoluent pendant la lecture, et, contre toute attente, j’ai vraiment passé un excellent moment. 🙂

On retrouve différents thèmes : amour, amitié, relation familiale, notamment sœur/frère, guerre, différences culturelles… J’ai aimé ces personnages, je trouve qu’ils sont plus approfondis et mieux construits que dans Divergente, et plus intéressants à suivre.

Je me suis beaucoup attachée aux deux protagonistes, Cyra et Akos, et particulièrement à Cyra, qui est un personnage qui a eu une résonance très forte et particulière pour moi, et dont j’ai aimé suivre l’évolution au cours de ce tome. Par contre, je trouve aussi que le personnage d’Akos peut paraître un peu « faiblard » parfois, je pense qu’il ne plaira pas à tout le monde celui-là… Mais bon, j’ai aimé les voir se tourner autour et s’apprivoiser peu à peu, c’est mignon et un peu torturé, et je n’ai même pas trouvé ça niais ! 😛

Enfin bref, vous l’aurez compris, j’ai laaaargement préféré cet univers à celui de Divergente (bon, en même temps ça se passe dans l’espace, et c’est déjà un peu plus mon truc que les dystopies…), je l’ai trouvé plus complet, plus rythmé, les personnages plus travaillés, et l’histoire un peu plus intéressante. La fin m’a méga frustrée, parce que rhaaaa je veux la suiiteee !! Malgré son début un peu difficile, ça reste quand même un excellent moment de lecture !

Sans titre 1.jpg

d2_orig
Cette lecture s’inscrit dans le challenge Littérature de l’Imaginaire

Le Book Trailer

Publié dans Challenges, Chronique, Coup de coeur

Morning Star

Résumé (Time 0_00_00;00)

Ce que j’en pense…

Après avoir dévoré, terminé et adoré le tome précédent de cette saga (et surtout vu sa fin cliffhangeresque de malade), je n’ai pas tardé à me lancer dans cette suite, que j’ai effectuée en lecture commune avec la copinaute Pauline de Patatras.

Et, oh my, ce troisième tome est une vraie pépite, un gros coup de coeur, d’un niveau encore au-dessus des deux premiers, ce que je n’aurais jamais cru possible !

Pierce Brown et sa plume de génie nous entraînent toujours plus loin dans l’action, les conflits, les sentiments, l’évolution des personnages… Il a vraiment réussi à me faire accrocher à son univers du début à la fin, à m’attacher à ses personnages, à passer par toutes les émotions possibles pendant la lecture, j’étais à un moment en train de rire, et quelques pages après en train de me ronger les ongles, à me faire un sang d’encre pour les personnages, à enrager tellement que j’ai eu envie de jeter le livre à travers la pièce, j’ai vraiment vécu ma lecture si je puis dire. 😛

Et plus je me rapprochais de la fin, moins j’avais envie de le terminer, je ne voulais tellement pas quitter cet univers et ces personnages ! 😀 

En bref, un tome qui clos magnifiquement la trilogie, une saga chouchou, coup de coeur, une des meilleures que j’ai eu l’occasion de lire ! Lancez-vous, vous ne pouvez pas passer à côté ! ❤ 

Sans titre 2

d2_orig
Cette lecture s’inscrit dans le challenge Littérature de l’Imaginaire

980653sciencefictionmini

Publié dans Chronique

Surprise au bout du fil

Résumé (Time 0_00_00;00).pngCe que j’en pense…

Je remercie tout d’abord NetGalley et AmazonCrossing pour m’avoir permis de découvrir cette romance.

C’est marrant d’ailleurs car Amazon n’arrête pas de m’en faire la pub sur ma liseuse depuis que je l’ai lu 😛

Alors, au final, j’ai bien aimé ce livre, mais beaucoup plus pour son côté action que son côté romance.

En effet, cette dernière m’a parue un peu trop clichée et peu réaliste, et j’ai eu vraiment du mal avec le personnage de May, ce qui est un peu ballot parce qu’elle est quand même le personnage principal et que la narration se fait uniquement de son point de vue… Je l’ai trouvée tellement naïve et gnangnan au début, et, oui, d’accord, elle devient bad ass après, mais les filles, on peut pas devenir une super warrior en 48h chrono ! Du coup, ça m’a donné l’impression qu’elle changeait de personnalité en cours de route XD Et puis bon, elle est un poil too much quand même ! Elle dit tout ce qui lui passe par la tête, sans filtre, sans modération, juste comme ça. Non, j’ai beau y penser, et tourner ça dans ma tête, y a pas moyen, je n’accroche pas avec elle.

Par contre, j’ai vraiment adoré tous les autres personnages, l’équipe des Bourbon Street Boys est vraiment attachante, j’ai particulièrement apprécié Dev, et je n’attendais qu’une chose : sa rencontre avec Jenny. J’étais tellement persuadée que ces 2 là allaient finir ensemble, et je ne suis pas tombée très loin puisqu’il me semble (si je dis pas de bêtise !) qu’ils feront l’objet de la romance du tome suivant. 😉 Du coup, j’ai quand même hâte de lire la suite !

Autre petit bémol qui m’a un chouille dérangée, c’est quand les méchants parlent de l’opération « petite rouge » (vous inquiétez pas, ça vous spoile pas des masses), et qu’aucun des membres du BSB, qui sont des spécialistes hein quand même, ne tilte ou ne semble comprendre ce à quoi ça fait référence… alors que c’est tellement évident !!!! J’avais limite envie de passer dans le bouquin et de leur secouer les puces ! XD

Et puis, la fin… on en parle ? Je l’ai trouvée vraiment expédiée, trop rapide, sans réel suivi de la résolution des problèmes, de leurs missions d’infiltration, etc. Trop de questions sans réponses quoi.

Néanmoins, j’ai quand même apprécié le style de l’auteure, c’est un roman qui se lit hyper rapidement, c’est fluide, avec un petit côté « espionnage/mission impossible » qui m’a pas mal plu ! Disons que, même s’il y a quand même quelques clichés, ça change un peu du riche milliardaire qui tombe amoureux de la fille banale quoi…

Dans l’ensemble, c’était une bonne lecture, j’ai pas mal aimé le côté action, j’ai passé un bon moment sans avoir forcément besoin de connecter tous mes neurones, ça m’a détendue, c’était chouette. Je passerai encore un peu de temps avec les Bourbon Street Boys dans le tome suivant. 😉 

sans-titre-1

Publié dans Chronique

Batman : La Cour des Hiboux

Résumé : 

Après une longue période d’absence, Bruce Wayne est de retour sous le masque de Batman, à la poursuite d’un mystérieux tueur en série aux allures de hibou, et dont la prochaine cible n’est autre que… Bruce Wayne. Plus il progresse dans son enquête, plus le Chevalier Noir rassemble d’éléments sur les motivations de son ennemi. Il découvre alors une sombre vérité mêlant la famille Wayne aux fondations troubles de Gotham City.

Mon avis :

Je vous avoue que, à part le dessin animé que je regardais étant petite, je n’y connais pas grand chose en Batman…

Ne me jetez pas la pierre, car je n’ai jamais vu aucun film, et ceci est ma toute première immersion livresque dans cet univers. 😛

« Pourquoi ? » me direz-vous. Parce qu’en toute franchise, je n’ai jamais été spécialement attirée par ce super-héros, et si on veut même généraliser, force est de constater que je m’y connais mieux en héros Marvel qu’en héros DC comics…

Mais ! Celui-là a quelque chose de particulier, qui m’a donné envie de le découvrir, il s’agit de son dessinateur, Greg Capullo, dont j’avais eu le loisir d’admirer la patte dans  les comics Spawn et Haunt.

Et, puisqu’il fallait bien que ça arrive un jour, me voici plongée dans ce Batman !

Je l’ai lu d’une traite (bon en même temps, un comic, ça prend jamais bien longtemps…), j’étais à fond dans l’histoire, il y a beaucoup d’action, de doutes, de questions, et j’ai vraiment adoré toute cette « mythologie » autour de la Cour des Hiboux et les difficultés que rencontre Batman à les confronter, qui montent bien que super-héros ne veut pas forcément dire surhomme !

Graphiquement, les dessins sont des chefs-d’œuvres, à nouveau je suis séduite par les traits de crayons de Greg Capullo !

Bref, quand je suis arrivée à la fin, j’avais juste envie de pousser une long « Nooooon » parce que c’était déjà la fin et que ce chapitre se continue dans le tome 2, que je ne possède pas hélas…

Est-ce que j’ai apprécié ma lecture ? Énormément !

Est-ce que j’ai envie de lire la suite ? Assurément ! 

Est-ce que ça me donne envie de découvrir un peu plus Batman et l’univer DC ? C’est certain !

Est-ce que je vous le recommande ? A 100% si vous aimez les comics et les hommes à cape !

Snyder_Capullo_infos

Le dessin animé dont je vous parle plus haut, c’était celui-là :

Publié dans Book to Movie, Chronique

Hors de moi

Résumé :

J’ai tout perdu, sauf la mémoire. Il m’a volé ma femme, mon travail et mon nom.

Je suis le seul à savoir qu’il n’est pas moi : j’en suis la preuve vivante.

Mais pour combien de temps ?

Et qui va me croire ?

Mon avis :

J’ai lu ce roman dans le cadre du French Read-a-thon : Summer Edition, marathon lecture organisé par Adrien de Rondoudou is happy et Anaïs de Fangirl Reader.

J’ai choisi ce livre pour le thème « livre qui a été ou sera adapté cinématographiquement », puisqu’il y a eu une adaptation sous le titre « Sans identité » (Unknown en VO) avec dans les rôles principaux Liam Neeson et Diane Kruger.

J’avais eu l’occasion de voir le film à la télé il y a quelques temps, et je l’avais beaucoup aimé, de par le sujet abordé, aussi quand j’ai su que c’était tiré d’un livre, j’ai voulu en savoir plus.

J’ai bien failli avoir un coup de cœur pour ce livre, qui traite d’un sujet qui m’intéresse beaucoup, à savoir l’identité !

En effet, le personnage principal, Martin Harris, se retrouve, après quelques jours de coma, dans une situation des plus étranges : venu en France avec sa femme, celle-ci dit ne pas le connaître. Pire, il semblerait qu’un autre homme ait pris sa place.

Il est persuadé d’être « lui », et tente de prouver que « l’autre » est un usurpateur, mais sans aucun papier, sans personne pour le reconnaître, c’est mission impossible. Comment prouver qui on est, quand tout le monde nie votre existence ?

Ce livre pose pas mal de questions sur l’usurpation d’identité, surtout dans ce cas précis où le protagoniste a reçu un choc à la tête et n’a plus aucun papier… Comment être sûr alors de son identité ? Comment être sûr qu’on n’est pas fou ? Comment savoir où se situe la vérité, est-ce que les autres nous mentent et dans quel but, à qui faire confiance… ?

Le sujet est très bien traité, très bien abordé et maîtrisé, l’histoire est plus qu’intéressante et bien écrite, elle nous transporte de  scènes d’action en scènes d’action, et le suspense dure jusqu’à la toute fin…

Fin qui lui a fait louper le coup de cœur de peu, car un peu trop rapide à mon goût… Elle est vraiment crédible et logique, et explique bien tout le roman, mais elle n’est développée que sur quelques pages, et ça m’a un peu donné cette impression de « tout ça pour ça ». C’est dommage, j’aurais bien aimé qu’elle soit un peu plus étoffée et plus consistante. 🙂

Mais bon, pour faire court, si l’identité est un sujet qui vous plaît, ou si vous êtes juste intrigués par le résumé alléchant de ce livre, n’hésitez pas à le découvrir, ça vaut le coup ! Un excellent bouquin, que je conseille les yeux fermés !

Didier VAN CAUWELAERT+infos

Citation :

Je ne ressens aucune gêne devant lui, aucun remords. Comme si le fait qu’on me refuse mon identité m’affranchissait de tous les scrupules, toutes les valeurs, toutes les règles que la société impose à l’individu pour l’enfermer dans son rôle. Je n’ai plus de limites, je n’ai plus de repères, je n’ai plus de sanctions. Puisqu’on ne me reconnaît plus. Puisqu’on ne veut plus me connaître.

Un mot sur l’adaptation :

Le film est un peu différent du livre, au niveau des lieux, de certains noms, de certains faits… mais l’esprit et la trame principale sont bien présents ! Une adaptation plutôt réussie, avec des acteurs qui n’ont plus à faire leurs preuves, et que j’ai pas mal appréciée ! 😀

Trailer :

Publié dans Chronique

Anges & Démons

Résumé :

Une antique confrérie secrète : les Illuminati.

Une nouvelle arme dévastatrice : l’antimatière.

Une cible invraisemblable : le Vatican.

Robert Langdon, le célèbre spécialiste de symbologie religieuse, est convoqué au CERN, en suisse, pour déchiffrer un symbole gravé au fer rouge retrouvé sur le corps d’un éminent homme de science. Il s’agirait d’un crime commis par les Illuminati, une société secrète qui vient de resurgir après une éclipse de quatre siècles et a juré d’anéantir l’Eglise catholique. Langdon ne dispose que de quelques heures pour sauver le Vatican qu’une terrifiante bombe à retardement menace !

Mon avis :

Que dire du premier tome de la trilogie Robert Langdon ?

Ça faisait un moment que je voulais découvrir les aventures de Robert Langdon sur papier, car j’ai bien sûr vu les films Anges & Démons et le Da Vinci Code, que j’avais bien aimé, et il est vrai qu’en règle générale les livres sont mieux que leurs adaptations.

Toutefois, lorsque j’ai commencé cette lecture, je n’en attendais pas grand chose, car j’avais déjà vu le film, et je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait beaucoup de différences. S’il est vrai que le film est très similaire au livre, ce dernier m’a tout de même semblé plus approfondi.

On plonge au cœur du Vatican, dans une guerre entre la Science et la Religion, chacun défendant sa théorie, avec la société secrète des Illuminati qui refait surface, et Robert Langdon doit percer leur mystère pour tenter d’empêcher la mise à mort des quatre Preferiti. Jusque-là, rien de bien nouveau comparé au film…

C’est la fin qui m’a vraiment surprise ! L’auteur nous y fait des révélations qui ne sont pas présentes dans le film, et je trouve qu’avec ces explications, on comprend mieux l’histoire.

Le petit point que je n’ai pas aimé : l’histoire se passe essentiellement dans un cadre religieux, et au bout d’un moment, j’ai eu un effet ras-le-bol de cette atmosphère… Mais c’est tout ce que je pourrais reprocher à ce livre (et ce n’est pas grand chose!) ^u^

En bref : Une histoire d’aventures et de mystères comme je les aime ! Dan Brown mène formidablement l’intrigue 🙂 

Sans titre 1

La Bande Annonce de l’Adaptation :