Publié dans Challenges, Chronique, Coup de coeur

A Court of Thorns and Roses

Résumé (Time 0_00_00;00)

Ce que j’en pense…

a1Lskwy.gif

Alerte Coup De Coeur ! 

Et je me sens très très bête, parce que mine de rien, ce livre traînait dans ma PAL depuis un moment !

Je l’avais acheté parce que j’en avais beaucoup entendu parler par les booktubeurs anglophones, que je trouvais la couverture magnifique et que le résumé me tentait énormément, forcément puisqu’il s’agit d’une réécriture de La Belle et la Bête, et que c’est quand même un peu mon conte préféré de tous les temps (et si en plus de ça on me dit fantasy et faes, moi je fonce ! 😛 ). Et là, je me suis retrouvée limite à m’en mordre les doigts, en mode « gniiiaaaa, mais pourquoi je ne l’ai pas sorti avaaaaant !! ». 

Et d’ailleurs merci à JessLivraddict d’en avoir tellement parlé, sans quoi je ne l’aurais peut-être pas sorti avant encore un bon bout de temps (n’hésite pas à cliquer sur son nom, ça te renverra à la vidéo où elle en parle, ça fait toujours plaisir 😉 ).

Voilà, donc un bon gros coup de coeur que je ne saurais même pas vous expliquer… Je vous jure, j’essaye depuis tout à l’heure mais impossible de trouver les mots justes pour vous dire à quel point j’ai aimé ce livre, à quel point je l’ai ressenti, à quel point mon coeur a battu ou mon ventre s’est noué, à quel point j’ai eu des réactions fortes, pendant et même encore maintenant après l’avoir terminé, à quel point j’étais plongée dans cet univers, dans cette histoire, avec ces personnages, et non plus dans la réalité, à quel point je n’ai plus que ce livre à la bouche, à quel point je pourrais en parler pendant des heures, à quel point j’ai envie d’y retourner, de le relire et de me plonger dans la suite, à quel point j’en rêve !

Je ne saurais pas vous expliquer combien mon ressenti à l’égard de ce livre est fort, c’est VRAIMENT un coup de coeur comme je n’en avais plus eu depuis longtemps ! ❤ (et apparemment le tome 2 est encore mieux alors attendez-vous à ne plus avoir de mes nouvelles dès que je le reçois 😛 ).

Du coup, même si j’ai du mal à vous faire part de mes émotions, je vais quand même essayer de vous expliquer en quelques points ce que j’ai aimé dans ce roman :

  • La Belle et la Bête : vu qu’il s’agit d’un réécriture, normal qu’on y retrouve quelques éléments du conte, à savoir la jeune fille issue d’une famille noble, dont le père, marchand, a tout perdu, et dont la famille se retrouve sans le sou, passionnée (non pas de lecture ici !) de peinture, qui va se retrouver captive de la Bête, qui le hait de toutes ses forces mais qui va apprendre à le connaître et va tomber amoureuse de lui, la Bête qui est sous le coup d’une malédiction, etc. La Belle et la Bête quoi. Mais pas que… et en tellement mieux ! ❤ En effet, si le conte est bien représenté dans la 1ère partie du livre, la 2nde partie s’en éloigne un peu plus, avec plus d’action, plus de révélations, plus de complexité, pour nous fournir un univers très riche, et surtout ↓

  • des personnages attachants : Feyre, (prononcez Fay-ruh) héroïne indépendante, forte et courageuse (on peut pas dire le contraire vu la fin hein !), même si j’ai trouvé qu’elle tombait un peu rapidement amoureuse de quelqu’un qu’elle dit haïr, mais c’est avant tout un personnage qui évolue beaucoup, qui apprend et ne se cantonne pas à ses préjugés et aux rumeurs qu’on lui a rabâchées toute sa vie. C’est un personnage tout en nuances, qui, même si elle se constitue une carapace et peut paraître froide, n’en reste pas moins sensible, comme une rose qui se protège avec ses épines finalement… Nesta et Elain, les sœurs de Feyre, l’une dure et l’autre si douce, sont des personnages secondaires au final, mais, et c’est là que SJM est super forte, on s’attache quand même énormément à elles. Tamlin, la « Bête », est un personnage que j’adorais au début (j’étais à fond sur le couple Feyre/Tamlin…) mais qui m’a déçue de plus en plus au fil de ma lecture, et, ouais, au final, c’est bête à dire (ah ah le vieux jeu de mots 😛 ) mais je ne suis pas super fan de lui… Lucien, un personnage qui a un foutu caractère et qui m’a bien fait sourire avec ses répliques mordantes, personnage que j’adore et auquel je me suis beaucoup attachée. Rhysand, aaaah que pourrais-je dire sur ce cher Rhys… Avec lui, ça a été tout l’inverse d’avec Tamlin, je ne l’aimais pas beaucoup au début et puis au final, il est plus complexe qu’il n’y parait, comment dire… team Rhysand quoi 😉 On se comprend hein (d’ailleurs j’ai une théorie sur le fait que Feyre serait la mate de Rhys… On verra ça dans la suite 😛 ). Et Amarantha, la méchante reine, bah oui, parce que quasiment tout conte en possède une, elle est imbuvable et surtout tyrannique, mais avant tout c’est un personnage assez complexe, dont on peut réussir à comprendre la rancœur. Bref, qu’ils soient gentils ou méchants, les personnages sont très travaillés.

  • Un univers faërique bien développé : un peu classique si on est habitué à en lire comme je le suis, mais qui n’en reste pas moins magique, magnifique, complexe, sans compter cette malédiction qui rajoute son grain de sel 😛 En plus, il s’agit d’une trilogie, mais le premier peut se lire seul au final puisqu’il n’y a pas de cliffhanger à la fin. Mais bon, perso, après une histoire pareille, je vous l’ai dit, je n’ai qu’une envie, attaquer la suite pour pouvoir y retourner ! En tout cas, on voit que Sarah J. Maas a bien réfléchi au sujet avant de se lancer car rien n’est laissé au hasard, il faut être vigilent, car ce qu’on prend parfois pour un petit détail peut avoir une véritable importance pour la suite de l’histoire, tout s’emboîte merveilleusement bien, et c’est ça qui est magique, et qui en fait un univers et une histoire si fantastiques.

  • L’addiction : comment dire que je n’avais pas encore terminé le tome 1 que j’avais déjà commandé le 2 (A Court of Mist and Fury), mais vu que je l’ai lu très très vite il va quand même falloir que j’attende un peu, le temps qu’il arrive dans ma boîte aux lettres… Du coup, j’ai pris le 3 aussi, comme ça, le problème sera réglé quand j’aurais terminé le 2 !

Par contre, même si personnellement je l’ai lu en VO, j’ai été quand même un peu choquée par la classification du tome 1 en VF… Voyez par vous même :

Sans titre

« Dès 9 ans » ???? « Roman junior » ???? NAN MAIS WTF ??? Euuuh, bon mes licornes, je vous explique, moi, je l’aurais mis dès 16 ans hein xD C’est à dire qu’il y a quand même des scènes violentes, cruelles, et une certaine tension sexuelle, donc euh bon… Disons qu’à la place de « Roman junior », j’aurais mis « New Adult », voilà voilà… C’est à se demander s’ils ont lu le roman quoi xD Donc, ne vous y laissez pas prendre !

Bref, vous l’aurez compris, une pure tuerie pour moi ! (mais le tome 2 n’arrive chez moi que dans une semaine, que vais-je devenir ??? xD )

Sans titre 1.jpg

e2_orig
Cette lecture s’inscrit dans le challenge Littérature de l’Imaginaire

Un peu de musique pour agrémenter votre lecture ? Vous allez voir, vous allez kiffer ⇓ ⇓ 

J’ai passé toute la fin du livre avec ces musiques et je ne m’en remets pas, je crois que c’est définitif, mon cerveau les a associées à cette histoire ❤ 

Publié dans Challenges, Chronique, Salons/Rencontres

Royaume de vent et de colères

Résumé (Time 0_00_00;00)

Ce que j’en pense….

Je voulais absolument découvrir ce titre avant de partir pour les Imaginales, au vu de tous les commentaires positifs que j’avais pu en voir (et également ceux pour Boudicca), pour pouvoir en parler avec l’auteur une fois au festival.

Si ce livre n’a pas été un coup de coeur, il a quand même été une excellente lecture, que j’ai dévorée !

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde dans ce récit pourtant très historique, et pour moi qui n’ai jamais été fan de l’histoire à l’école, c’est un point vraiment important. D’ailleurs, ça me surprend toujours un peu quand j’apprécie un livre au contexte historique, il faut croire que tout est dans la façon de raconter (et la plume de l’auteur y est aussi surement pour beaucoup). 😛

Autre originalité, le système de narration mis en place est assez particulier et s’appuie beaucoup sur les personnages. A mon sens, on peut même dire que ce sont eux qui portent le récit.

On suit ici tour à tour cinq personnages, en alternant au fil des chapitres, puisqu’il s’agit d’un roman choral, cinq personnages aux passés et motivations bien différents, mais qui vont se retrouver liés par les événements.

Chacun d’entre eux est intrigant à sa façon, mais j’ai quand même eu une petite préférence pour le personnage de Gabriel, dont j’ai trouvé l’évolution et la personnalité plus intéressantes.

J’ai aussi beaucoup aimé le découpage en trois parties, la 1ère qui est la rencontre des protagonistes, la 2ème une série de flashbacks expliquant le parcours de chacun d’entre eux et leurs choix dans le présent, et la 3ème nous décrit la façon dont tous ces destins s’entremêlent et quel rôle ils jouent les uns par rapport aux autres dans cette histoire.

En bref, un très bon roman, super bien écrit, hyper prenant, néanmoins, il m’a quand même manqué un petit quelque chose, je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages mis à part Gabriel…

Mais bon, il s’agit d’un premier roman, et je compte quand même continuer à suivre l’auteur car il y a un bon potentiel et j’ai hâte de lire ses prochains ouvrages. D’ailleurs, je vais bientôt m’atteler à Boudicca ! 😉 

Sans titre 1.jpg

e2_orig
Cette lecture s’inscrit dans le challenge Littérature de l’Imaginaire
Publié dans Chronique

L’homme idéal existe. Il est québécois.

Résumé (Time 0_00_00;00)

Ce que j’en pense…

Je remercie chaleureusement les éditions J’ai Lu pour m’avoir permis de découvrir ce roman de leur collection Feel Good, roman dont j’avais déjà entendu parler lors de sa sortie grand format et qui me faisait de l’œil depuis un moment chez France Loisirs.

Bon déjà, premier point, j’adore ce qu’ils ont fait avec la couverture ! J’avoue que je ne suis pas impartiale puisque j’adore ces couleurs (je suis une fétichiste du rose et j’assume 😛 ), mais je trouve ça très flashy, très punchy, très accrocheur, et très sympa ! Et l’idée de la tête de caribou, c’est sûr que c’est un peu cliché, mais ça représente tellement bien le contenu du livre, avec cette touche d’humour. Bref, la couverture me plait ! 😀

Passons au contenu maintenant : Oui, ce roman est drôle !

Mais un peu moins que je ne le pensais… S’il m’a quand même fait sourire à de nombreuses reprises, je suis forcée d’admettre que ce n’est pas non plus à s’en taper les fesses par terre… Et, le truc, c’est qu’en soit, je n’ai pas spécialement de problème avec ça, sourire c’est bien aussi, ça détend, mais là où j’ai été déçue je pense, c’est que j’en attendais PLUS

Alors, oui, c’est vrai, c’est bourré de situations cocasses, et d’expressions québécoises auxquelles on ne comprend pas forcément grand chose, et bon, ça donne lieu à des situations embarrassantes, et j’ai trouvé ça rigolo cinq minutes, mais à un moment je me suis trouvée en train de me dire que tout ça était un peu trop exagéré, un peu trop « forcé », à me demander si vraiment les québécois utilisaient TOUTES ces expressions dans la vie courante, parce que là pour moi ça ressemblait plus à un dictionnaire français-québécois qu’autre chose…

Sans parler de l’histoire que j’ai trouvée assez plate, parce que toute la romance est basée sur ces situations embarrassantes justement… des 2-3 p’tites choses que j’ai trouvées pas trop crédibles (genre : une femme prend l’avion pour aller dans un pays qu’elle ne connaît pas, dans une maison perdue au milieu de pétaouchnok, retrouver un homme qu’elle a côtoyé seulement une soirée et dont elle ne sait quasiment rien… Excusez-moi mais ça ressemble beaucoup à un début de thriller ça XD elle n’est pas très méfiante la dame, ou c’est moi qui le suis trop à force de lire des thrillers justement XD )… et ben du coup, ça l’a fait moyen avec moi 😦  

En conclusion, c’est un livre que j’ai trouvé sympathique mais sans plus, qui m’a fait sourire, qui m’a détendue, que je suis extrêmement reconnaissante d’avoir pu lire, mais qui pour moi ne sera pas inoubliable. Mais c’est aussi un livre que j’ai lu hyper rapidement, qui a beaucoup de bons avis, ceux-là même qui m’avaient donné grave envie, donc je pense que c’est à vous de vous faire le vôtre. 😉 

Sans titre 1.jpg

Bientôt les Imaginales ! J’ai hâte !

Hâte de découvrir le festival de cette année, de revoir les copines ❤ , de retrouver les auteurs que je connais, d’en découvrir de nouveaux, de parler bouquins, et de replonger dans cette ambiance magique le temps d’un weekend. ❤

Pour ma part j’y serais du vendredi au dimanche (on arrive en train le jeudi soir avec les copines 😀 ), pas de programme spécifique, cette année j’y vais au feeling, mais une petite pile à lire que j’aurais bien aimé avoir terminée avant le jour J, et qui comprend notamment Royaume de vent et de colères de Jean-Laurent Del Socorro, Le Bâtard de Kosigan #1 de Fabien Cerutti, Le Sang des 7 Rois #1 de Regis Goddyn, et Les Outrepasseurs #4 de Cindy Van Wilder… En 15 jours, ça va surement être tendu, mais je vais faire de mon mieux. 😛 

En attendant, je vous laisse avec la vidéo de présentation :

Et vous, vous y allez ? 🙂 

Publié dans Challenges

Défi PKJ Mai

Les 30 choses à réaliser au mois de mai :

1) Apprendre un nouveau mot grâce à sa lecture.

Validé avec Royaume de vent et de colères.

2) Lire un livre PKJ.

3) Lire un roman qui se passe en Californie.

4) Être complètement accro à sa lecture.

Validé avec A Court of Thorns and Roses (Un palais d’épines et de roses). Je vais avoir du mal à me le sortir de la tête celui-là, il FAUT que je lise la suite !

5) Parler du #défiPKJ sur les réseaux sociaux.

6) Partager son avis sur un livre PKJ avec PKJ sur les réseaux sociaux.

7) L’auteur est une femme de moins de 30 ans (au moment de l’écriture).

Validé avec A Court of Thorns and Roses (Un palais d’épines et de roses).

8) Le sujet du harcèlement scolaire est abordé dans votre lecture.

9) Tomber sous le charme d’un/e nouveau/nouvelle book boyfriend/girlfriend.

Validé avec A Court of Thorns and Roses (Un palais d’épines et de roses).

10) Lire un livre disponible en poche (mais vous pouvez le lire en numérique ou en grand format).

Validé avec Royaume de vent et de colères.

11) Le prénom du héros/de l’héroïne commence par la lettre « i ».

Validé avec  Isaac dans Le Bibliomancien de Jim C. Hines.

12) Le titre de votre lecture est composé de 2 mots.

Validé avec Lena Wilder.

13) Lire une suite que vous attendiez avec impatience.

Validé avec A Court of Mist and Fury.

14) Croiser le mot « chasseur » dans votre lecture.

Validé avec L’homme idéal existe : Il est québécois

15) Un des personnages est une personne âgée.

Validé avec Royaume de vent et de colères.

16) Préférer un personnage secondaire au héros.

Validé avec A Court of Thorns and Roses (Un palais d’épines et de roses). Team Rhysand 😛

17) On connait le signe astrologique du héros/de l’héroïne.

18) Lire un livre avec des fleurs sur la couverture.

19) Ajouter une prochaine sortie à sa wishlist/liste d’envies.

Validé avec La Passe-Miroir #3 : La Mémoire de Babel.

20) Trouver une référence à Star Wars dans un livre.

Validé avec L’homme idéal existe : Il est québécois. L’autrice mentionne La Guerre des Etoiles au début du livre.

21) Lire un livre avec un couple sur la couverture.

22) Un des personnages cache des éléments de son passé.

Validé avec Lena Wilder.

23) Les remerciements de l’auteur font plus de 2 pages.

Validé avec A Court of Thorns and Roses (Un palais d’épines et de roses).

24) Le texte original n’est ni écrit en français ni en anglais.

25) Lire un livre de moins de 300 pages.

Validé avec L’homme idéal existe : Il est québécois.

26) Les droits de votre lecture en cours ont été vendus au cinéma.

Validé avec A Court of Thorns and Roses (Un palais d’épines et de roses).

Sans titre2

27) Lire dehors.

Validé.

28) Lire plus d’une heure d’affilée.

Validé.

29) Faire baisser sa pile à lire.

Peu de chances de valider ! Sachant qu’il y a les Imaginales ce mois-ci, donc de fortes chances que j’achète des livres… A mon avis, ça sent l’epic fail XD 

30) Lire un livre qui vous fait rire.

Validés : 20/30 (mon meilleur score jusqu’à présent ! voyons si je peux le dépasser le mois prochain 😉 )


Publié dans Chronique

Tourne, Tire, Pousse : Mon anniversaire animé / Ma piscine animée

Aujourd’hui je vous présente deux petits albums cartonnés, Mon anniversaire animé et Ma piscine animée, envoyés par les éditions Nathan, que je remercie au passage pour l’envoi, et dont le principe est de tourner, tirer, ou pousser les surfaces mobiles, afin de découvrir des choses cachées.

Des petites histoires mignonnes et interactives que je trouve très bien faites, divertissantes, proposant un véritable jeu d’observation pour les tout-petits.

Dès 12 mois, 12 pages, 6,95€

Publié dans Chronique

Bébé loup fait des blagues

Je vous retrouve aujourd’hui avec ce petit livre interactif publié chez Nathan.

Je craque totalement pour ses illustrations (Emiri Hayashi) et cette famille loup trop choupies mignonnes. ❤

Il s’agit donc, dans ces ouvrages conçus en collaboration avec Christel Denolle, psychologue et psychanaliste spécialisée dans le développement des tout-petits, de trouver les objets cachés par le filou Bébé Loup, dissimulés sous des bouts de feutrine, ce que je trouve génial pour éveiller les sens et la curiosité des petits.

Je valide ! ❤

Dès 6 mois, 10 pages cartonnées, 9,95€