Book to Movie·Challenges·Chronique·Classiques de la SF

2001 : l’odyssée de l’espace

🚀📡 Résumé 📡🚀

Le vaisseau Explorateur 1 fait route vers saturne. A son bord, deux astronautes et le plus puissant ordinateur jamais conçu. Cinq ans plus tôt, un étrange monolithe noir a été découvert sur la Lune. La première preuve d’une existence extraterrestre. Et bien longtemps auparavant, à l’aube de l’humanité, un objet similaire s’était posé sur Terre et avait parlé aux premiers hommes. On détecte un nouveau signe de cette présence aux abords de Saturne. Que sont ces mystérieuses sentinelles ? Quel message viennent-elles délivrer ?

En 2001, l’humanité a rendez-vous avec son destin.

🚀📡 Mon avis 📡🚀

J’ai effectué cette lecture suite à l’organisation de mon challenge « Classiques de la Science-Fiction« , car en début d’année je m’étais fait la réflexion que, bien que ce soit l’un de mes genres préférés, je n’avais pas lu énormément de ses classiques.

Du coup, pour débuter ce challenge sur les chapeaux de roue, on démarre fort avec un livre dont la renommée n’est plus à faire.

Etant donné que le challenge consiste à lire un classique et à visionner son adaptation, je parlerais ici des deux formats, leurs différences, en quoi ils m’ont plu ou déplu, etc.

Tout d’abord il est bon de savoir qu’on ne peut pas à proprement parler d’adaptation dans ce cas, puisque ce premier tome et le scénario du film ont été écrits simultanément et conjointement par Arthur C. Clarke et Stanley Kubrick, même si l’initiative du projet reviendrait à ce dernier, ce qui explique que, malgré quelques petites divergences, les deux oeuvres soient si similaires.

En réalité, les seules différences que j’ai pu relever sont minimes, il s’agit par exemple de la couleur du monolithe (noir dans le film et translucide dans le roman), la destination d’Explorateur 1 (dans le film le vaisseau se dirige vers Jupiter, alors que dans le livre il se dirige vers Japet, un satellite de Saturne), ainsi que d’autres petits détails, mais à mon sens, cela n’a pas de grande incidence sur le récit.

Parlons maintenant de mon ressenti. J’ai beaucoup aimé l’histoire de fond, et j’ai trouvé que les différents thèmes abordés avaient été traités de façon intéressante (la question de l’évolution humaine, la place de la technologie et le rôle de l’IA, l’idée d’une vie extraterrestre, etc.).

Mais, à choisir entre les deux, j’ai quand même préféré le livre. Pour deux raisons simples, déjà parce que le film m’a semblé traîner en longueur, et ce beaucoup plus que le livre (peut-être que le fait de connaître déjà l’histoire m’a influencée aussi…), et deuxièmement parce que je trouve que le film en lui-même ne suffit pas pour une compréhension totale de l’histoire. J’ai en effet trouvé le livre beaucoup plus clair sur certains passages, que je n’aurais surement pas compris si je n’avais vu seulement que le film, ce qui le rend, pour moi, plus intéressant… Cependant, j’ai aimé le côté réaliste du film, les effets spéciaux (surtout pour l’époque !), le silence dans l’espace, avec cette scène où l’on n’entend que la respiration du protagoniste…

Quoiqu’il en soit, il va sans dire que je lirais le second tome 2010 : Odyssée deux, même si apparemment il s’agit d’une suite qui se base sur les éléments du film et non du premier livre (ce qui est un peu dommage si vous voulez mon avis).

couv70437183
Auteur : Arthur C. Clarke

Edition : J'ai Lu

Publication : 2017

Pages : 220

Prix : 4€

ISBN : 978-2-290-30814-1

ScienceFiction.77350

Un commentaire sur “2001 : l’odyssée de l’espace

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s