Publié dans Chronique

Le projet Bleiberg

💉 Résumé 💉

1942. Pologne. Camp de Stutthof. Le chef suprême de la SS rencontre secrètement le scientifique en charge du plus important projet du 3e Reich.

De nos jours. États-Unis. Jay Novacek, jeune trader new-yorkais, dépressif et alcoolique, reçoit la visite de deux émissaires de l’armée. Son père, haut gradé de l’US Air Force,vient de mourir dans d’étranges circonstances. Aussitôt, la C.I.A. dépêche une pétillante recrue pour protéger le fils du défunt.

Au même moment, près de la base de Langley en Virginie, un agent du Mossad abat un espion à l’issue d’un interrogatoire musclé. Muni de nouvelles informations, il se rend vers son prochain objectif : un certain Jay Novacek.

Venue des heures les plus sombres de l’Histoire, une terrible machination se met en branle, menaçant l’humanité tout entière. N’est-il pas déjà trop tard pour l’arrêter ?

💉 Mon avis 💉

Je remercie très chaleureusement les éditions J’ai Lu pour l’envoi de ce petit pavé ! 😀

Il faut savoir que Le projet Bleiberg, premier tome de cette trilogie et dont je vais vous parler aujourd’hui, me fait de l’œil depuis des années (depuis sa sortie aux éditions Critic à vrai dire), mais je n’ai jamais eu l’occasion de le lire, aussi j’ai été joie, licornes et paillettes lorsque j’ai vu ce titre dans leur catalogue de parution, et je me suis empressée d’en faire la demande. 🙂

Alors déjà, j’aime beaucoup l’objet livre en lui-même, j’adore ce format semi-poche chez J’ai Lu, je le trouve vraiment agréable en mains, et vous allez surement me prendre pour une ouf, mais je kiffe le papier utilisé ! XD 

Autrement, comme je l’ai déjà dit plus haut, c’est une belle briquette (il fait quand même 992 pages, ça fait travailler les bras lorsqu’on lit en position allongée haha), mais bon, normal, c’est une trilogie. 😛

Comme dit également, pour l’instant je n’ai lu que le premier tome, Le projet Bleiberg, c’est donc uniquement de ce tome-ci dont je vais vous parler dans cette chronique aujourd’hui (mais ne vous inquiétez pas, la suite viendra dans les mois à venir 😉 ). Il s’agit d’un thriller historique, mêlant Air Force, CIA, Mossad, autour d’un complot d’envergure mondiale, d’un projet secret prenant ses bases  dans de sombres heures de notre passé.

J’ai trouvé l’histoire vraiment très intéressante et l’intrigue bien menée, même si parfois un tantinet prévisible, par contre je ne me suis pas spécialement attachée aux personnages, que j’ai trouvé un peu clichés, mais je me dis aussi que c’est peut-être à force de lire des ouvrages de ce genre, que je deviens peut-être plus exigeante…

Quoiqu’il en soit, j’ai quand même passé un excellent moment de lecture, j’ai beaucoup aimé le style de l’auteur ainsi que le rythme du récit, qui m’ont fait tourner les pages jusqu’à la fin. Si je ne dis pas de bêtises, il s’agit du premier roman de l’auteur, et c’est à mon sens une belle découverte. Il va sans dire que je lirais la suite très bientôt. 😉 

A savoir aussi qu’une adaptation en BD a été publiée chez Dargaud (mais bon, vous savez, je suis difficile en ce qui concerne les BD, du coup je ne pense pas les lire), et qu’une série télé est en cours de préparation (ça par contre, j’ai super hâte de voir !).

David-KHARA-La-trilogie-Bleiberg
Auteur : David S. Khara

Edition : J'ai Lu (intégrale)

Publication : 11 octobre 2017

Pages : 290 (992 en totalité)

Prix : 15€

ISBN : 978-2-290-14994-2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s