Chronique

Les Radley

🍷 Résumé 🍷

Ils n’ont qu’une addiction : le sang.

Mais depuis plus de vingt ans, ils ont décidé de renoncer à leur péché mignon et de se désintoxiquer. Pas facile d’être un vampire urbain au XXIè siècle !

Dans une banlieue british tout ce qu’il y a de plus respectable, la famille Radley essaye désespérément de se comporter comme « des gens normaux ».

Mais des vampires de souche peuvent-ils définitivement refouler leurs désirs et leurs instincts ? Pas sûr…

🍷Mon avis🍷

Même si je n’en fais la chronique que maintenant (et oui héhé je rattrape mon retard comme je peux 😛 ), j’ai lu ce roman au mois d’octobre, parce que ça me validait une place dans le Challenge des Créatures Surnaturelles et le Pumpkin Autumn Challenge, et pi je me suis dit : histoire de vampires, halloween, tout ça tout ça… 😛 Je voulais me mettre dans l’ambiance et avoir le frisson quoi ! 

Bon, clairement, c’était pas le bon livre pour ça hein ! Puisque je me suis retrouvée dans un quartier à la Desperate Housewives, à suivre une famille qui a un secret, la famille Radley, laquelle fait tout pour que personne ne découvre qui ils sont vraiment, surtout qu’ils habitent dans une petite ville où les ragots vont bon train.

Alors, en soi, je n’ai absolument rien contre Desperate Housewives, au contraire, c’est une série détente qui me fait bien marrer, mais là dans ce livre c’était peut-être un petit peu trop détente justement, j’ai trouvé que ça manquait cruellement d’action.

D’autant plus que leur secret, à savoir qu’ils sont des vampires abstinents, et qui essayent tant bien que mal de le rester, on l’apprend dès le résumé, et j’ai trouvé ça vraiment dommage parce que ça aurait pu garder un peu de suspense pour le début de l’histoire…

Voilà, ça a été pour moi une lecture distrayante et agréable mais sans plus, heureusement avec des chapitres courts qui font que ça se lit rapidement, sinon je pense honnêtement que je me serais vite ennuyée comme un rat mort, parce que vraiment il n’y a pas d’action, ce n’est pas effrayant, c’est sans surprise, l’histoire est assez simple, et j’ai trouvé les personnages fades, hormis peut-être l’oncle Will…

Après, comme je dis toujours, ce n’est que MON ressenti, d’ailleurs je connais d’autres blogueurs qui l’ont beaucoup aimé, notamment la copine Jess Livraddict, donc je vous encourage à aller voir plusieurs avis avant de vous décider, mais  voilà personnellement ça ne l’a que très moyennement fait.

couv15745421

Auteur : Matt Haig

Edition : Albin Michel

Publication : Septembre 2010

Pages : 410

Prix : 19,90€

ISBN : 978-2-226-21854-4
c2_orig
Cette lecture s’inscrit dans le challenge Littérature de l’Imaginaire

Un commentaire sur “Les Radley

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s