Publié dans Un pas vers le Zéro Waste

Le Zéro Waste, on en parle ?

Les gens sont complexes et ont des tonnes de facettes différentes. Vous venez lire ce blog parce que, comme moi, vous êtes lecteurs, mais on ne pas vous définir uniquement par ce point, et moi non plus. Je suis passionnée de lecture, oui, mais pas que…

C’est d’ailleurs pourquoi j’avais créé, il y a quelques temps, une autre rubrique sur le tricot, qui est une activité que j’aime également beaucoup pratiquer, et qui me tient particulièrement à coeur puisque c’est ma mamie qui me l’a apprise quand j’étais plus petite, et c’est quelque chose que j’aime partager avec elle.

Aujourd’hui, je reviens vers vous avec une nouvelle rubrique qui me tient aussi à coeur puisqu’il s’agit de notre avenir et de protéger notre planète : le Zéro Waste. Vous avez surement déjà entendu parler du livre Zéro déchet, de Béa Johnson, ou vous l’avez déjà très probablement déjà vu en librairie. Je vous arrête tout de suite, je ne suis pas ici pour faire sa pub, déjà parce que je pense qu’elle n’a pas besoin de moi pour ça, et puis parce que, ce fameux bouquin dont tant de gens parlent, je ne l’ai pas lu (mais c’est prévu…) 😛

« Mais pourquoi tu nous en cause alors ? » Parce qu’il y a quelques années de ça, j’avais vu un reportage sur les déchets où apparaissait Béa Johnson (je vous le pose , si ça vous intéresse et vous invite fortement à le regarder), et ça m’a fait prendre conscience que si on continue dans cette voie-là, à faire autant voire plus de déchets, avec le nombre grandissant d’êtres humains sur Terre, à un moment donné ça ne va plus être possible tout simplement… et le problème c’est que ça n’a l’air de ne plus choquer personne ! Du moment que ce n’est pas sous nos yeux ou sous notre nez, on se laisse endormir et on continue, sauf que quand on regarde The Island et qu’on voit à quel point les plages d’îles inhabitées sont dégueulasses, remplies de déchets, et que personne ne se dit qu’il y a un problème, MOI ça me choque. Mais ce documentaire m’a aussi fait prendre conscience que c’était possible de faire autrement.

Enfin bref, n’ayez crainte braves gens, cette nouvelle catégorie n’a pas pour but de vous faire la morale, ce serait malvenu étant donné que moi-même je me dirige  vers le zéro waste mais je n’y suis pas encore, parce que moi-même j’y vais petit à petit, et que certaines choses ne sont pas encore possible pour moi, mais je voulais juste vous ouvrir les yeux, vous faire prendre conscience du problème, vous montrer à quel point c’est facile de changer quelques petits trucs dans votre quotidien, et partager avec vous mes tests, concluants ou non, et mes changements d’habitude dans cette direction. C’est vraiment quelque chose que j’ai envie de partager avec vous, et d’ailleurs je suis ouverte à tout conseil et discussion si le coeur vous en dit. 😀

Je vais donc terminer cet article avec un tout premier conseil, vraiment simple et sans impact sur votre vie, oui oui oui !

Quand vous faites vos recherches internet, la grosse majorité d’entre vous passe par Google, Bing, ou autre gros moteur de recherche. Je vous propose à partir d’aujourd’hui de faire vos recherches sur Ecosia, qui récupère l’argent des publicités lors de vos recherches et l’utilise pour planter des arbres sur plusieurs sites dans le monde. Pour vous, c’est totalement gratuit et ça ne change rien, c’est exactement pareil que pour une recherche Google. Si vous voulez en savoir plus avant de vous lancer, je vous laisse vous renseigner par ICI. 😉

Sur ce, bonne continuation chers amis, et à bientôt dans un nouvel article. ❤ 

3 commentaires sur « Le Zéro Waste, on en parle ? »

  1. Je vois de quel livre tu parles, d’ailleurs j’avais assisté à la conférence de Béa Johnson quand elle est passée en Bretagne il y a 2 ou 3 ans. 😉 J’avais adoré sa démarche! :)Mais je me suis rendue compte que passer au zéro déchet n’est vraiment pas simple :/ Mais petit à petit on peut commencer par changer nos habitudes car comme tu le dis, effectivement si rien ne change on va droit dans le mur…

    Aimé par 1 personne

    1. Comme tu dis, pas simple car l’idée n’est pas bcp développée au niveau de la société, moi j’adorerais pouvoir faire mes courses au vrac, mais chez moi c’est compliqué d’en trouver et/ou cher… xD mais oui, on peut tout à fait faire quelques changements petit à petit, de toute façon je me dis qu’on n’est pas là pour se juger les uns les autres, l’important c’est de faire de son mieux et de faire bouger les choses, ne serait-ce qu’un peu 😉 en plus, on ne peux pas révolutionner sa maison et tout changer d’un coup, en tout cas perso j’ai pas les moyens 😛 du coup faut y aller progressivement, un mois les cotons démaquillants, un mois les serviettes en tissu, un mois la lessive, etc… et puis à la fin de l’année tu te rends compte que finalement tu as quand même bien avancé 😉

      Aimé par 1 personne

      1. oui c’est ça 🙂 moi par exemple je me démaquille soit à l’huile de coco, soit à l’aide d’un gant démaquillant en microfibre. Moi qui était une adepte des lotions micellaires, c’est fini. C’est toujours ça de gagné 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s