Publié dans Chronique

L’homme idéal existe. Il est québécois.

Résumé (Time 0_00_00;00)

Ce que j’en pense…

Je remercie chaleureusement les éditions J’ai Lu pour m’avoir permis de découvrir ce roman de leur collection Feel Good, roman dont j’avais déjà entendu parler lors de sa sortie grand format et qui me faisait de l’œil depuis un moment chez France Loisirs.

Bon déjà, premier point, j’adore ce qu’ils ont fait avec la couverture ! J’avoue que je ne suis pas impartiale puisque j’adore ces couleurs (je suis une fétichiste du rose et j’assume 😛 ), mais je trouve ça très flashy, très punchy, très accrocheur, et très sympa ! Et l’idée de la tête de caribou, c’est sûr que c’est un peu cliché, mais ça représente tellement bien le contenu du livre, avec cette touche d’humour. Bref, la couverture me plait ! 😀

Passons au contenu maintenant : Oui, ce roman est drôle !

Mais un peu moins que je ne le pensais… S’il m’a quand même fait sourire à de nombreuses reprises, je suis forcée d’admettre que ce n’est pas non plus à s’en taper les fesses par terre… Et, le truc, c’est qu’en soit, je n’ai pas spécialement de problème avec ça, sourire c’est bien aussi, ça détend, mais là où j’ai été déçue je pense, c’est que j’en attendais PLUS

Alors, oui, c’est vrai, c’est bourré de situations cocasses, et d’expressions québécoises auxquelles on ne comprend pas forcément grand chose, et bon, ça donne lieu à des situations embarrassantes, et j’ai trouvé ça rigolo cinq minutes, mais à un moment je me suis trouvée en train de me dire que tout ça était un peu trop exagéré, un peu trop « forcé », à me demander si vraiment les québécois utilisaient TOUTES ces expressions dans la vie courante, parce que là pour moi ça ressemblait plus à un dictionnaire français-québécois qu’autre chose…

Sans parler de l’histoire que j’ai trouvée assez plate, parce que toute la romance est basée sur ces situations embarrassantes justement… des 2-3 p’tites choses que j’ai trouvées pas trop crédibles (genre : une femme prend l’avion pour aller dans un pays qu’elle ne connaît pas, dans une maison perdue au milieu de pétaouchnok, retrouver un homme qu’elle a côtoyé seulement une soirée et dont elle ne sait quasiment rien… Excusez-moi mais ça ressemble beaucoup à un début de thriller ça XD elle n’est pas très méfiante la dame, ou c’est moi qui le suis trop à force de lire des thrillers justement XD )… et ben du coup, ça l’a fait moyen avec moi 😦  

En conclusion, c’est un livre que j’ai trouvé sympathique mais sans plus, qui m’a fait sourire, qui m’a détendue, que je suis extrêmement reconnaissante d’avoir pu lire, mais qui pour moi ne sera pas inoubliable. Mais c’est aussi un livre que j’ai lu hyper rapidement, qui a beaucoup de bons avis, ceux-là même qui m’avaient donné grave envie, donc je pense que c’est à vous de vous faire le vôtre. 😉 

Sans titre 1.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s