Publié dans Chronique

La fiancée de Castlemora

Résumé :

Ecosse, XIe siècle

Son fiancé ? Isabelle a peine à en croire ses yeux. Cet inconnu qui l’a surprise nageant nue dans le ruisseau de Castlemora serait le fameux lord Ban, à qui on a promis sa main ? Jamais elle n’avait ressenti une honte aussi cuisante… Une honte qui fait place à la colère quand, loin de se satisfaire de cet avant-goût, cet effronté déclare qu’il ne l’épousera que si elle lui donne un héritier ! Ne voit-il en elle qu’une mère pour ses enfants ? Isabelle lui aurait volontiers jeté à la figure la main qu’il lui demande si peu galamment, mais elle doit se retenir. Car, si elle ne se soumet pas à la volonté de lord Ban, c’est le maître d’armes de son père – un rustre ambitieux et intrigant – qui finira par devenir son mari. Et, pour éviter ce terrible destin, elle est prête à tous les sacrifices…

Mon avis :

Une femme avec un fort caractère qui a souvent des difficultés et qui doit épouser un homme qu’elle ne connaît pas, un quiproquo qui fait que les deux ne peuvent pas se sentir au début mais peu à peu ils apprennent à s’aimer, de dangereux obstacles qu’ils affrontent ensemble, et une fin digne de conte où ils vivent heureux et ont beaucoup d’enfants…

C’est le schéma classique de ce genre de romance, c’est cliché, sans surprise, mais, pour l’instant en tout cas, je ne m’en lasse pas !

Autant vous dire tout de suite que j’ai adoré ce livre, que j’avais gagné sur le stand des éditions Harlequin au Salon du Livre de Paris en mars dernier et que j’avais bien hâte de découvrir. De toute façon, moi et les romances historiques, ça marche presque à tous les coups !

Ici, on se retrouve en Ecosse à l’époque de Guillaume le Conquérant, où notre héroïne Isabelle, qui vient d’être confrontée à la mort de son mari, se fait chasser de chez elle par son ignoble belle-mère car elle n’a pas mis au monde d’héritier, et donc sa belle-famille reporte la faute sur elle (c’est toujours la faute de la femme dans ces cas-là, c’est bien connu xD) et refuse en plus de lui rendre sa dot.

Isabelle n’a pas d’autre choix que de retourner chez son père avec une réputation de femme stérile et sans dot. Mais voilà, son père, très malade, veut la remarier au plus vite avant sa mort, mais dans ces conditions il est est très difficile de trouver un mari. Il propose donc la main de sa fille à lord Ban, un allié saxon qui, comme il a été dépossédé tragiquement de ses terres, n’a pas trop le choix non plus en ce qui concerne son mariage.

Il va y avoir un léger malentendu au début entre nos deux personnages, mais il est très vite dissipé, l’histoire tournant plutôt ici autour du fait que lord Ban étant le dernier de sa lignée, il doit obligatoirement concevoir un héritier. Il propose donc un marché au père d’Isabelle : il ne l’épousera que si elle lui donne un enfant. En gros, elle a tout à y perdre alors que lui ne risque rien…

Isabelle trouve ça inadmissible, mais étant donné la position de la femme à cette époque, même si elle a du caractère, elle ne peut quasiment pas le montrer. D’un côté je me dis que c’est un peu dommage car ça aurait donné plus de contenu à l’histoire, mais d’un autre côté, c’est ce qui rend le tout crédible.

Et puis surtout, si elle s’oppose à lord Ban, elle devra choisir entre épouser Murdo, le maître d’armes de son père, qui est un homme vil et sournois près à tout pour l’épouser, ou bien entrer au couvent, ce qui ne la tente pas beaucoup plus.

J’ai aussi beaucoup aimé la double narration, qui nous permet d’avoir les points de vue à la fois d’Isabelle et de Ban pour une vision plus complète sur la romance.

En bref, une lecture que j’ai adorée, un livre que j’ai dévoré, et je ne sais pas s’il y aura un tome sur le couple Iain/Ashleen mais si c’est le cas je l’attends avec impatience ! Très bonne découverte, autant au niveau de l’histoire que de l’auteure. 😉

Joanna FULFORD+infos

Un mot de l’éditrice :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s