Publié dans Chronique

Seul le silence

Résumé :

Joseph a douze ans lorsqu’il découvre dans son village de Géorgie le corps d’une fillette assassinée.

Une des premières victimes d’une longue série de crimes.

Des années plus tard, alors que l’affaire semble enfin élucidée, Joseph s’installe à New York.

Mais, de nouveau, les meurtres d’enfants se multiplient…

Pour exorciser ses démons, Joseph part à la recherche de ce tueur qui le hante.

Mon avis :

J’ai lu ce livre, que j’avais acheté dans le cadre du BB Challenge Thriller, pour une Lecture Commune organisée par Tousleslivres sur Livraddict. En effet, j’aime beaucoup les thrillers, et, à en croire les critiques sur la couverture, celui-là semblait très prometteur.

Et là, grosse déception… Tout simplement parce que je ne m’attendais absolument pas à ce genre d’histoire.

Ce roman est présenté comme un thriller, et il y a bien une série de meurtres abominables tout au long de l’histoire, mais ça ne constitue que la toile de fond. Je dois avouer que j’espérais plus une traque, une chasse à l’assassin, avec une véritable enquête, des indices, de l’action…

Au lieu de ça, R.J. Ellory nous conte l’histoire de ce petit garçon de 12 ans, Joseph, son parcours dans la vie, ses rêves, ses souffrances, et on grandit avec lui au fil des pages, pour finalement voir l’homme qu’il va devenir avec tout ce qu’il a dû endurer, ses démons intérieurs, ses fantômes, et ces meurtres qui semblent le poursuivre partout où il va.

J’ai trouvé ce récit trèèèès long et pas très palpitant (l’un explique peut-être l’autre). Pour être honnête, je me suis forcée à le finir. D’autant plus que vers la moitié du livre, j’avais déjà ma petite idée sur l’identité du meurtrier, idée qui au final s’est révélée être juste. Du coup, pas vraiment de suspense pour moi… A l’inverse, la fin est un peu rapide. Je pensais avoir une explication plus approfondie sur les « motivations » du tueur, la découverte d’un quelconque indice qui aurait mis la puce à l’oreille de Joseph, etc. Mais non, c’était vraiment très bref.

Ceci dit, l’histoire est bien écrite et c’est un des seuls points que j’ai apprécié. Notamment les pages écrites en italiques, intercalées entre les chapitres, qui nous ramènent au moment présent, et qui donnent un impression de flash-backs au récit. Ce sont ces pages qui ont piqué ma curiosité au début, car on comprend rapidement que Joseph a trouvé ce meurtrier qui le hante, et on se demande qui ça peut être.

Ce que j’ai bien aimé aussi, c’est que l’histoire de Joseph donne matière à réflexion sur certains points. On se rend compte qu’il suffit de très peu, de simples rumeurs ou présomptions pour détruire toute une vie…

Pour résumer, ce n’était pas ce à quoi je m’attendais, le livre est bien écrit mais je n’ai pas vraiment accroché à l’histoire. Pour un livre qui était présenté comme un grand thriller, j’ai été déçue, je pense que je l’aurais plus apprécié si je l’avais appréhendé en tant que roman noir psychologique…

Sans titre 1

Ce qu’en ont pensé les autres participants :

 

 

Un commentaire sur « Seul le silence »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s